Mon potager en carrés   /   Fabriquer une planche de culture surélevée intensive

https://mon-potager-en-carre.fr/wp-content/plugins/powerpress/itunes_default.jpg

Description

48 € le m2 de planche de culture surélevé de 80 cm. ne Cherchez pas, vous ne trouverez pas moins cher et c’est logique ! Quand on est en quête d’autonomie, on cherche à optimiser sa production. Cet article Fabriquer une planche de culture surélevée intensive est apparu en premier sur Mon potager en carrés.

Summary

48 € le m2 de planche de culture surélevé de 80 cm. ne Cherchez pas, vous ne trouverez pas moins cher et c’est logique ! Quand on est en quête d’autonomie, on cherche à optimiser sa production.

Subtitle
48 € le m2 de planche de culture surélevé de 80 cm. ne Cherchez pas, vous ne trouverez pas moins cher et c’est logique ! Quand on est en quête d’autonomie, on cherche à optimiser sa production.
Duration
6:11
Publishing date
2015-06-02 12:02
Link
https://mon-potager-en-carre.fr/jardinage-debout-2/fabriquer-une-planche-de-culture-surelevee-9018
Contributors
Mon potager en carrés author  
Enclosures
fabriquer-une-planche-de-culture-surelevee-intensive.mp3

Shownotes

[membership level=0]

Podcast réservé aux jardineurs de la Guilde

Inscrivez-vous ! c’est gratuit

[/membership]

[membership level=1,2,3][/membership]

48 € le m2 de planche de culture surélevé de 80 cm. ne Cherchez pas, vous ne trouverez pas moins cher et c’est logique ! Quand on est en quête d’autonomie, on cherche à optimiser sa production. Cette optimisation passe forcément par l’amélioration de la conception des planches de cultures. Dans le potager surélevé tel que je me l’imaginais, les planches de cultures de 1m20 de cotés consomment beaucoup de place. C’est dans cette optique d’améliorer ma productivité que j’ai allongé mes planches de cultures. Tout d’abord avec des planches de 1m20 par 2m40 puis des planches de 1m20 par 4m et maintenant des planches de 1m20 par 6m.

Fabriquer une planche de culture surélevée, que j’appelle aussi le bac intensif, demande une attention particulière, surtout quand on les destine au jardinage debout.

Dans cet article j’aimerais vous expliquer comment construire une planche de culture de 1 m 20 par 6 m haute de 80 cm Soit près de 6M3 de volume !

[ultimate_heading main_heading= »Les fondations de la planche de culture » heading_tag= »h2″ alignment= »left » spacer= »no_spacer » spacer_position= »top » spacer_img_width= »48″ line_style= »solid » line_height= »1″ line_color= »#333333″ icon_type= »selector » icon_size= »32″ icon_style= »none » icon_color_border= »#333333″ icon_border_size= »1″ icon_border_radius= »500″ icon_border_spacing= »50″ img_width= »48″ line_icon_fixer= »10″ main_heading_margin= »margin-top:32px; »][/ultimate_heading]

Contrairement aux planches classiques qui sont posées sur le sol et mises de niveau grâce à des petits piquets en bois, les bacs intensifs ont des fondations. Pour éviter que la base des bacs se déforme avec la pression de la terre. J’utilise des piquets métalliques pour maintenir les poteaux. La difficulté ici sera d’aligner parfaitement les 4 piquets métalliques et de les mettre de niveau.

Pour définir l’emplacement du premier piquet, vous devez commencer par trouver le point le plus haut du sol qui va recevoir le bac. Je me place toujours dans la situation d’un terrain brute non nivelé et avec des irrégularités.

Sur le schéma ci-dessous je vous ai représenté l’effet d’une pente de 1% sur le niveau d’un bac de 6m de long. Si une extrémité du bac est en contact avec le sol, l’autre bout du bac se retrouve à 10cm au-dessus du sol. Vous comprenez donc l’importance de commencer au point le plus haut et l’utilité des piquets qui vont compenser les défauts du terrain.

A partir du premier piquet le second se situe à 1m11 du premier en fixant l’extrémité du mètre au rebord extérieure du premier piquet jusqu’à la pointe du second piquet. Enfoncez-le de la même façon puis contrôlez le niveau entre les 2 piquets. Au final contrôlez que le petit côté du bac que vous avez pré assemblé dans la planche du bas s’emboite bien dans les piquets. Le 3eme piquet à placer est celui qui va faire la jonction entre la planche de 4m et la planche de 2m. Il doit être placé précisément car on doit pouvoir visser l’extrémité des planches sur le même poteau. Le 4eme piquet se place de la même façon. Vérifier bien l’écartement entre les 2 derniers piquets. Pour le 5eme piquet, on va le placer à 5m95 du premier et le niveau sera pris à partir du 3eme piquet. Même travail pour le piquet 6. Enfin le piquet 7 et 8 sont placés a 1m97 du piquet 1 et 2. Le niveau se prend à partir du piquet 1 et 3.

+++ [ultimate_heading main_heading= »La structure de la planche de culture » heading_tag= »h2″ alignment= »left » spacer= »no_spacer » spacer_position= »top » spacer_img_width= »48″ line_style= »solid » line_height= »1″ line_color= »#333333″ icon_type= »selector » icon_size= »32″ icon_style= »none » icon_color_border= »#333333″ icon_border_size= »1″ icon_border_radius= »500″ icon_border_spacing= »50″ img_width= »48″ line_icon_fixer= »10″ main_heading_margin= »margin-top:32px; »][/ultimate_heading]

On peut maintenant visser la première planche de 4m. Commencez par la planche haute, vérifiez les niveaux de la planche et des poteaux aux extrémités. Si vous êtes seul, vous pouvez utiliser des serres jointes pour maintenir la planche. Sur la photo, j’ai fait l’erreur de commencer à visser la planche sur un poteau intermédiaire, il faut vissez la planche à ses extrémités. Vous pouvez vissez la seconde planche de 4m sur le côté opposé et terminer le tour du bac en vissant les planches de 2m. C’est à ce moment qu’il faut bien contrôler le niveau et la linéarité de l’ensemble. Juste après, vous pouvez placer les poteaux 7 et 8, les mettre de niveau et les visser sur les planches. Les autres planches de 4m seront vissées en descendant. Il ne reste plus qu’à combler les trous avec les planches de 2m. Au niveau des jonctions entre les planches de 4m et 2m, n’hésitez pas à visser légèrement en biais pour visser le centre du poteau.

++++ [ultimate_heading main_heading= »Protection et renfort de la planche de culture » heading_tag= »h2″ alignment= »left » spacer= »no_spacer » spacer_position= »top » spacer_img_width= »48″ line_style= »solid » line_height= »1″ line_color= »#333333″ icon_type= »selector » icon_size= »32″ icon_style= »none » icon_color_border= »#333333″ icon_border_size= »1″ icon_border_radius= »500″ icon_border_spacing= »50″ img_width= »48″ line_icon_fixer= »10″ main_heading_margin= »margin-top:32px; »][/ultimate_heading]

Découpez une bande de 80cm par 15m50 à l’aide d’un règle d’une planche de bois et d’un bon cutter. Préparez tous vos tasseaux en pré vissant les vis de 40mm. Attention à l’emplacement de la vis du bas, évitez qu’elle ne tombe dans le pied du piquet. Déroulez le plastique et tendez-le au fur et à mesure que vous avancez. Ensuite découpez l’emplacement des traverses dans la protection. Placez vos traverses et vissez-les avec les vis de 160mm et les rondelles. Pour éviter l’arrachement éventuel des vis par la pression de la terre, renforcez la jonction entre le poteau et la traverse avec une plaque perforée.

+++++ [ultimate_heading main_heading= »Le cadre de finition de la planche de culture » heading_tag= »h2″ alignment= »left » spacer= »no_spacer » spacer_position= »top » spacer_img_width= »48″ line_style= »solid » line_height= »1″ line_color= »#333333″ icon_type= »selector » icon_size= »32″ icon_style= »none » icon_color_border= »#333333″ icon_border_size= »1″ icon_border_radius= »500″ icon_border_spacing= »50″ img_width= »48″ line_icon_fixer= »10″ main_heading_margin= »margin-top:32px; »][/ultimate_heading]

Il ne reste plus qu’à installer le cadre de finition. Faites toutes vos coupes d’angles en faisant attention à l’orientation des lames de terrasses. Si vous vous tromper de sens la lame est perdu ! Percez les extrémités des coins du cadre pour maintenir chaque angle avec une vis de 70 mm. C’est important pour éviter la déformation des lames de terrasse. Percez et fraisez l’emplacement des vis qui vont maintenir le cadre sur le chant des planches hautes du bac. Lors de la mise en place vérifiez bien que le cadre déborde de 2cm tout autour du bac.

++++++ [ultimate_heading main_heading= »Plan et formation à télécharger » heading_tag= »h2″ alignment= »left » spacer= »no_spacer » spacer_position= »top » spacer_img_width= »48″ line_style= »solid » line_height= »1″ line_color= »#333333″ icon_type= »selector » icon_size= »32″ icon_style= »none » icon_color_border= »#333333″ icon_border_size= »1″ icon_border_radius= »500″ icon_border_spacing= »50″ img_width= »48″ line_icon_fixer= »10″ main_heading_margin= »margin-top:32px; »][/ultimate_heading]

Pour ceux qui veulent retrouver toutes les explications en vidéo avec les plans cotés en PDF, la liste des courses et le fichiers de construction 3D étapes par étapes, vous pouvez télécharger les plans ci-dessous.

J’ai ajouté les plans de construction à la formation « jardinage debout pour jardinier malin ». Pour ceux qui veulent se lancer dans cette nouvelle méthode de jardinage, vous retrouverez toutes les infos indispensable dans cette formation en vidéo.

Cet article Fabriquer une planche de culture surélevée intensive est apparu en premier sur Mon potager en carrés.